Rechercher
  • Le bureau

Saison 2018 : En route pour la Nationale 3


Les matchs par équipe séniors se sont terminés tard cette année. Il est temps de faire un bilan de ces championnats après une petite mise au point préalable.

Les matchs par équipe au CUC, ce sont en 2018, 434 matchs joués, 882 sets et 7346 jeux disputés par 70 joueurs et 30 joueuses, sur 5 semaines ou plus.

Pour arriver à ces chiffres, le club a engagé 15 équipes à 35 euros l’inscription, fourni 113 tubes de balles à environ 7.50 euros le tube, et fourni les boissons à tous les joueurs et joueuses, mis à disposition ses juges arbitres pour des rencontres de Nationale dans toute la région. Il remercie au passage chaleureusement les arbitres qui ont officié lors des rencontres de l’équipe 1 et sans qui, ces rencontres n’auraient pas pu se dérouler.

En contrepartie, le club demande une participation de 5 euros par joueurs, de bien recevoir les équipes en leur offrant à manger et de faire au moins une permanence lors des tournois.

En comparaison, faire un tournoi coûtera 15 euros pour 1, voir 2 matchs minimums.

Merci ....

Retour donc sur une belle saison qui a vu l’accession en Nationale 3 de l’équipe 1 féminine.


24 juin 2018….

Sur les terrains de St Genés Champanelle, la lumière s’est éteinte brutalement. La défaite est venue briser les espoirs des joueuses de Marion GEORGET, capitaine émérite de l’équipe 4 féminine.

Victorieuses en demi-finale sur les terres du Tc Martres sur Morges 4 à 1, c’est sur le même score que cette équipe expérimentée s’est inclinée en ce 24 juin 2018, jour de finale en division 3 départementale. Mélanie GUILLIN, Marie BLANCHON, Florence DAMBRUN, Cathy ESTEVE, Marion GEORGET, Sylvie BERARD, Juliette WINGERTER, MONIER Delphine avec l’aide de Laure GOUJON, capitaine de l’équipe 5 avaient pourtant réalisé un beau parcours en phase de poule ne laissant que 4 petits matchs à leurs adversaires.

Le graal n’était pas loin….. Bravo à toutes les joueuses pour leur beau parcours.

Des félicitations qui s’étendent à l’ensemble des équipes féminines, de l’équipe 5 de Laure GOUJON qui a réussi à se maintenir malgré les difficultés à faire une équipe à chaque journée, à l’équipe 1 qui accède à la Nationale 3.

L’équipe 2 qui évoluait en ligue 2 régionale, avait une carte à jouer dans sa poule malgré la présence de l’équipe 2 de l’ASM et une vieille connaissance : Naïs ARDOIN. L’équipe de Candice BEAL avait bien débuté la compétition avec deux victoires sur Yssingeaux et Saint Pourçain Olympique. Mais deux défaites de rang vinrent ruiner l’espoir de terminer deuxième de la poule. La victoire lors de la dernière journée à l’ES SAINT GERMINOISE, leur assurera la 3ème place derrière Cebazat et l’ASM.

L’équipe 3 d’Hélène MARCHEIX qui faisait son retour à la compétition par équipe, terminera 4ème de la poule en Ligue 3 régionale où Brioude termine première. Une bonne opération pour maintenir 3ème équipe au niveau régional.

L’équipe 1, qui avait échouait de peu l’année passée pour monter en Nationale 4, juste derrière l’ASM, avait à cœur cette année de ne pas se retrouver à la place d’honneur.

4, elles étaient 4 à commencer cette aventure avec Claudia ORSINI en réserve : Emma ESTEVE 3/6, Bérengère LESPRIT 4/6, à laquelle nous présentons tous nos vœux de bonheur, Justine ESCULIER et Agnès FARGETTE 5/6. 4 demoiselles du CUC à survoler la poule de DQDN3 pour accéder directement à la Nationale 3, particularité due à la refonte des championnats suite à la fusion des Régions.

Un niveau jamais atteint depuis la création du club en 1962. Le docteur MASSON serait très fier de cette évolution, classant le CUC 3ème club universitaire féminin de France.

Pour accéder au niveau supérieur, elles sont passées par tous les états. Tout d’abord, il a fallu bien débuter avec la réception de l’équipe du Puy, aux Cézeaux, pour la 1ère journée. Une équipe bien connue pour l’avoir affrontée l’année passée avec dans ses rangs la famille MADELMONT, Zoé et Sophie, bien connues du club.

La deuxième journée fut épique avec un déplacement à Monistrol sur Loire, petite station hivernale, même un 13 mai. Heureusement que l’équipe était partie la veille car le lendemain, à l’aube, à l’heure où blanchie la campagne, un épais manteau neigeux les surpris. Dieu seul sait si elles auraient pu rejoindre Monistol à 9 heures du matin en partant du dimanche. Mais ce sont dans des moments comme ceux-ci que se forge un esprit d’équipe. Le retour fut tout aussi euphorique avec dans l’escarcelle une victoire 4 à 2 grâce à un double fort LESPRIT ESCULIER.


La troisième rencontre eut son lot de stress et d’incertitude. Après la neige, une pluie diluvienne s’abat aux Cézeaux le 27/05/2018 pour la réception de Riom 2. La rencontre a pu se dérouler sous les fuites des salles dans des conditions extrêmes pour les deux équipes qui ont bien voulu jouer dans ces conditions. Le sort de la rencontre aurait pu être toute autre. Victoire 5 à 1 au bout des essorages du couple présidentiel qui n’a pas hésité à mettre les mains dans le cambouis pour espérer que la rencontre puisse aller au bout. Une victoire que l’on dédiera à Emma ESTEVE qui, victime d’une grave chute à vélo la veille, à tenue malgré tout à jouer cette rencontre, meurtrie de ses blessures. Elle se battra avec acharnement et ne s’inclinera que de justesse, 7/6 6/3 face à AIMES Manon 5/6. Son courage exemplaire sera récompensé avec une victoire en double en association avec Agnès FARGETTE.

Fortes de la 1ère place, il faudra gagner contre CEYRAT à Domicile pour avoir un premier pied en N3. Chose faite, la dernière rencontre se joue à Aurillac, dernier déplacement régional avant de cotoyer des horizons plus lointains l’année prochaine.

Un succès sans rien lâcher 4 à 2 pour finir en beauté, invaincues dans cette poule de DQDN3.

Elles seront 4 ou plus, l’année prochaine à gouter à la compétition Nationale. La joie des grands déplacements, des moments de partage, des matchs de haute volée face à des adversaires coriaces, pour réaliser l’exploit, se maintenir. La tâche sera dure, très dure, mais avec l’envie et l’engouement des fans, tout est possible.


Chez les hommes, 10 équipes étaient engagées, 2 de moins que l’année passée.

Pas de phase finale chez les messieurs au grand regret des équipes 2 et 3 qui terminent premières de leur poule et espéraient glaner le titre de leur division. Sauf que, la nouvelle ligue, issue du nouveau découpage des régions, a décidé de geler les phases finales au niveau régional.

Une grande déception donc pour les joueurs de Franck MARTEL (équipe 2, Ligue 2 Régionale) et Marien FAIVRE (équipe 3, ligue 4 Régionale) qui ont terminé premiers de leur poule.

La palme revient à l’équipe 2, une vrai machine de guerre, qui n’a laissé que 3 matchs sur 28, 9 sets sur 61 et 162 jeux sur 503 disputés à leurs adversaires.

L’équipe 3, l’équipe des marseillais, a dû lutter un peu plus pour s’assurer la première place, mais une bonne ambiance entre les joueurs a permis à l’équipe de se sortir de bien des situations difficiles.

L’équipe 4, qui évoluait au même niveau n’a pas connu le même sort. Elle termine dernière de sa poule et se rapproche du record de l’équipe 2, mais à l’inverse…. Elle n’aura finalement pas trouvé le fameux point dans cette poule qui était très relevée. Pratiquement aucun joueur n’a joué à classement égal ou inférieur.

En départemental, l’équipe 5 de Jean Damien COURTEL, capitaine à qui l’on présente nos félicitations pour son nouveau grade de père, a attendu la dernière journée pour se maintenir en 1er division. Le président Christophe ROLLAND, a du rechausser les « crampons » pour leur montrer comment ça se passait au CUC pour gagner : victoire en simple et double avec Nicolas DICHAMP pour un retour gagnant sur les courts.

L’équipe 6 de Antoine GARCIA, capitaine volontaire pour sa première saison au CUC (bravo à lui pour cette initiative) n’a pu faire mieux que la 5ème place dans cette même division.

L’équipe 7, qui évoluait en division 3, cale à la 3ème place mais aurait pu terminer 1ère de sa poule si elle avait pu jouer son match reporté. C’est bien dommage, car sans ce forfait contre Thiers, ils auraient pu disputer les phases finales. On gardera en tête la satisfaction d’avoir battu notre voisin sur ses terres 5 à 1.

Alexandre LAVERDINE, capitaine de la H8, termine 4ème de sa poule en division 3 avec en souvenir un beau voyage à Ambert et l’art de recevoir ses hôtes.


Toujours en 3ème division départementale, l’équipe 9 termine 3ème de sa poule, malgré un Eric ASTIER flamboyant… de coups de soleils…..


Enfin, l’équipe 10 ferme la marche en division 3 avec un seul match gagné, mais de belle manière, par Julien MAIGRE lors de la dernière journée.

L’équipe 1, qui effectuait sa deuxième saison en nationale 4, termine avant dernière de la poule derrière l’équipe de Julien DORE, Porto Vecchio. Mais ceci est une autre histoire, à retrouver sur le blog : l’aventure Nationale 4, la suite.


LE CLUB EST FIER DE TOUS CES JOUEURS ET JOUEUSES ET REMERCIE :

Emma ESTEVE, Bérangère LESPRIT, Agnès FARGETTE, Justine ESCULIER (Equipe F1), Manon BRILLON, Faustine FRANCO, Marie FARGETTE, Candice BEAL, Béatrice CARRIER, Sandrine GARNIER, Nadia TURBIDE, Gyöngyver FORINTOS (Equipe F2), Jennifer BRAVINDER, Véronique BERARD, Johanna GRAND, Hélène MARCHEIX (Equipe F3), Marion GEORGET, Marie BLANCHON, Florence DAMBRUN, Mélanie GUILIN, Sylvie BERARD, Juliette WINGERTER, Delphine MONIER (Equipe F4), Laure GOUJON, Cathy ESTEVE, Caroline AFONSO, Carine DE WOLF, Mathilde DEGEN, Emeline GUITTARD, Morgane MAZZONI (Equipe F5), Jules GADOIN, Clément CADIOU, Quentin RAYNIERE, Christophe HUET, Jean Baptiste VECE, Grégory ROCHE (Equipe H1), Mario CORDEIRO (capitaine émérite de la H1), Franck MARTEL, Joris ESTEVE, Hugo DE SOUSA, Simon DEMOLIN (Equipe 2), Sébastien RODRIGUEZ, Alexis RAYE, Walter PAGLIANO, Pierre PASTURAL, Yves MARD, Marien FAIVRE, Stéphane SHRZANOVSKI (Equipe H3), Pierre Adrien CHABAUD, Nicolas DAUPHIN, Antoine CRUEGHE, Alexis BOUTOT, Thierry PIERROT, Philippe PEYRAT (Equipe H4), Galien QUILLERET, David BUVAT, Loïc HOURDEBAIGHT, Sébastien OLIVIER, Jean Damien COURTEL, Frédéric VEYSSIERES, Pierre PATUREAU, Gauthier ARPAJOU, Nicolas DICHAMP, Christophe ROLLAND (Equipe H5), Antoine GARCIA, Patrick PEYRAT, Jean François MONTAGNER, Jean François ABDON (Equipe H6), Dominique RIVALO, Bertrand TABELLION, Rémi ESPENEL, Arnaud GUILLIN, Benjamin CAUMES (Equipe H7), Guillaume POUGHON, Philippe MILON, Alexandre LAVERDINE, Bruno COMBE, Gaëtan COUHERT, Sébastien QUESTEL, Christophe MONTCHOVET, Kilian POUPAT (Equipe H8), Yves BELLAIGUES, Geoffrey CAVAROT, Pierre Emmanuel RIGAILL, Eric ASTIER, Philippe LORIOT LHOTELLERIE, Philippe OLIVIER, Stephane TOURNADRE, Grégory GOMEZ (Equipe H9), Emmanuel CATHELOT, Etienne JOHANNEL, Sébastien SERRE, Diégo LANDIVAR, Loïc MONMASSON, Adrien BLANCHARD, Julien MAIGRE

D’AVOIR PORTE LES COULEURS ET LES VALEURS DU CUC AVEC FIERTE TOUT AU LONG DE CES MATCHS PAR EQUIPES.

BRAVO A TOUTES ET TOUS



0 vue