Rechercher
  • Le bureau

PADEL, quand tu nous tiens...

Nouvel essai transformé pour le Padel clermontois ! titre clermontsport ( https://clermont-sports.fr/2019/03/18/nouvel-essai-transforme-pour-le-padel-clermontois/ ) dans son édition du 18 mars 2019 au lendemain du 2ème tournoi de Padel organisé par le CUC TENNIS.


Un P500, tournoi de 2ème catégorie en France, qui a connu un vrai premier succès orchestré par Mario CORDERO, l'infatigable organisateur/joueur cuciste.


La première journée débute avec les qualifications pour le tableau final : 18 matchs sont prévus à partir de 18h15 sur les terrains du HPARK avec les poules A, B et C.




"Le padel c'est fun et ça se joue en double", dira Mario dans une interview à LA MONTAGNE. " L'ambiance est plus détendue....on veut que les gens viennent là aussi pour se faire plaisir, et profitent d'une bonne ambiance, festive. On ne vient pas faire son match et on s'en va". Chose promise, chose faite. Après le dernier match de qualification, tous les joueurs et joueuses se sont réunis pour faire la fête ensemble, jusqu'à la fermeture du complexe. L'endroit s'y prête, forcément.


Coté sportif, Joris ESTEVE/Johan HEROS, Denis CROUZET/Laurent CELLERIER et Arnaud BEE/Stephane PEUVERGNE sortent des poules et entrent dans le tableau final.


Pour les autres, dur dur !!! jouer au Padel, ce n'est pas jouer au tennis. "La tactique tient une grande place. Les points sont spectaculaires, on joue avec les vitres, les points sont beaucoup plus long qu'au tennis".



La poule D se déroule le samedi matin. Jean Charles SOLVIGHON et Jean RAYNAUD intégreront les 16ème de finale prévues l'après midi.


C'est le samedi que se déroule également le tournoi mixte où 8 équipes se sont affrontées avec départ en ligne sur un set.

Jules GADOIN et Emma ESTEVE remporteront la compétition face à Hélène FAURE et Fabien MARLIN sur le score de 6 jeux à 3.



DES 16ème et 8èmes DE FINALE DISPUTEES.

Dés 14 heures, les matchs vont s'enchainer jusqu'à 22 heures et plus. La performance viendra de la paire SOLVIGNON/RAYNAUD, issue de la poule D (disputée le matin même), qui aura le droit de revenir le lendemain pour affronter la tête de série numéro 2, Mario CORDERO accompagné de Joël BOUCHOUCHA.

Pour arriver jusque là, Jean Charles et Jean se sont défaits facilement de la paire CLAVAUD/GIRARD (tête de série numéro 10) sur le score brutal de 6/0 6/1. Le tour suivant fut plus difficile face à la paire cuciste GADOIN / VECE, tête de série numéro 7. Les cucistes pour leur première association, s'inclineront au super tie break 10 à 7.


Dans les autres matchs, les qualifiés de la veille n'ont pas connu la même réussite : Les cucistes Joris ESTEVE/ Johan HEROS, Laurent CELERIER et Denis CROUZET se sont inclinés respectivement face à Dominique PAYS/ Paul PECOUL et Clément BENAYON / Clément HUGON en deux sets.

Seuls Stephane PEUVERGNE, très à son avantage la veille au soir, associé à Arnaud BEE ont manqué de peu l'exploit de passer ce tour : ils ne s'inclinent que 6/2 5/7 11/9 face à la paire MICHALET / LUCET.


Dans la soirée, les têtes de séries numéros 5, 6, 7 et 8 ont connu des fortunes diverses.

Si la dernière équipe cuciste en lice, Jules GADOIN/ Jean Baptiste VECE, tête de série numéro 7 a été éliminée, les autres favoris se sont qualifiées sans difficultés pour les 1/4 de finales prévues le lendemain.


DIMANCHE 17 mars : Dernière journée.


Dés 9 heures, les têtes de séries numéro 1 et 2 foulent le gazon du HPARK. En bas de tableau, Benjamin FAURE et Maxime BOCH, en haut Mario CORDERO et Joël BOUCHOUCHA;


Un quart de finale remporté en deux petits sets par les deux paires favorites du tournoi face respectivement à MARCELLOT/ VIEL et les surprenants SOLVIGNON / RAYNAUD sortis de la poule D.


Pour les deux autres quarts de finale, en bas de tableau, Thibault PERREON et Damien BAYARD ont du attendre le jeu décisif pour se qualifier (10/6) tandis qu'en haut, Mathieu BARRIER et Clément ROUSSEAU sont passés proches de l'exploit après un premier set catastrophique face à Norman SANCHEZ / Justin MARLOT (6/0 7/5).


MIDI, place aux demies !!!!! un proverbe tellement cuciste....


Les deux matchs se déroulent en même temps.

Joël BOUCHOUCHA/Mario CORDERO face à Norman SANCHEZ / Justin MARLOT et Benjamin FAURE / Maxime BOCH face à Thibault PERREON / Damien BAYARD.


Dans le premier match, c'est la tête de série numéro 3 qui s'impose face aux cucistes Mario CORDERO / Joël BOUCHOUCHA sur le score de 6/2 6/4.

Dans l'autre demie, la hierarchie a été respectée avec la victoire de la paire numéro 1 FAURE/BOCH au terme d'une partie trés disputée : 7/6 7/6.


En finale, devant une belle assistance, le duo SANCHEZ/MARLOT crée la surprise et remporte le tournoi P500 assez facilement, 6/2 6/2.



Une belle édition et une belle organisation pour un succès qui devrait en appeler d'autres.



Pour en savoir plus :

Article paru dans le journal LA MONTAGNE du 14 mars 2019 : interview de Mario CORDERO

Le tournoi de padel du CUC au H Park

Article paru dans le Journal LA MONTAGNE du 15 mars 2019



Tête de série n° 2, les Cucistes Bouchoucha et Cordero ont cédé en demi-finales face à la paire lyonnaise vainqueur du tournoi.

Après deux jours et demi d’une intense compétition au HPark, à Clermont, la 2e édition du tournoi de padel du CUC tennis s’est achevée, ce dimanche, sur la victoire d’une paire Lyonnaise, Sanchez/Marlot. Malgré l’avantage de bien connaître les installations, les Cucistes Joël Bouchoucha et Mario Cordero ont été éliminés en demi-­finales par la doublette future vainqueur.

« Un sport jeune à Clermont »

« Ils ont fait un très bon match, nous pas, avouait Mario Cordero, à la fois le meilleur joueur auvergnat de padel et le responsable du tournoi cuciste. On n’a pas réussi à passer au-­dessus, malgré le fait qu’on a joué sur les terrains où on s’entraîne tout le temps. Eux ne connaissaient pas du tout ici, mais c’est une très bonne équipe. Et ils ont la chance de s’entraîner à Lyon, avec beaucoup de joueurs d’un bon niveau, alors que ça nous manque à Clermont. Il nous faudrait un groupe élite plus étoffé pour continuer à progresser. Mais c’est un sport encore jeune ici... »

Cela ne fait que quatre ans qu’on peut le pratiquer à Clermont, mais son essor est déjà important, puisqu’ils sont une cinquantaine à s’y adonner au CUC, où Mario Cordero dispense des cours. Et, d’ailleurs, les Cucistes ont activement pris part à ce tournoi, majeur en Auvergne.

« On avait 34 équipes, c’est un chiffre rarement atteint, même dans les grandes villes », relevait Cordero, qui entend pérenniser ce grand rendez-vous du padel, sport dérivé du tennis et se jouant exclusivement en double.

Les résultats :

Double Hommes. Demi-finales : Norman Sanchez (Esprit Padel)/Justin Marlot (ES Charly) battent Joël Bouchoucha/Mario Cordero (CUC), 6-2, 6-4 ; Benjamin Faure/Maxime Boch (Rillieux-la-Pape) battent Thibault Perreon (TC Lapape)/Damien Bayard (TC Michon Saint-Etienne), 7-6, 7-6. Finale : Sanchez/Marlot battent Faure/Boch, 6-2, 6-2. 3e place : Bouchoucha/Cordero battent Perreon/Bayard, 9-8.

Mixte. Demi-finales : Hélène Faure (ASM)/Fabien Marlin (CUC) battent Marie Giraudet (CUC)/Stéphane Pernet (Ennezat), 6-4 ; Emma Estève/Jules Gadoin (CUC) battent Laurie Hermer (Orcines)/Jean-Baptiste Vece (CUC), 6-3. Finale : Estève/Gadoin battent Faure/Marlin, 6-3.


Article paru dans padelmagazine :

https://padelmagazine.fr/marlot-sanchez-vainqueurs-du-p500-du-clermont-cuc-tennis/


Article paru dans la montagne du 18/03/19 :


Padel : les Cucistes éliminés en demies


Tête de série n° 2, les Cucistes Bouchoucha et Cordero ont cédé en demi-finales face à la paire lyonnaise vainqueur du tournoi.

Après deux jours et demi d’une intense compétition au HPark, à Clermont, la 2e édition du tournoi de padel du CUC tennis s’est achevée, ce dimanche, sur la victoire d’une paire Lyonnaise, Sanchez/Marlot. Malgré l’avantage de bien connaître les installations, les Cucistes Joël Bouchoucha et Mario Cordero ont été éliminés en demi-­finales par la doublette future vainqueur.

« Un sport jeune à Clermont »

« Ils ont fait un très bon match, nous pas, avouait Mario Cordero, à la fois le meilleur joueur auvergnat de padel et le responsable du tournoi cuciste. On n’a pas réussi à passer au-­dessus, malgré le fait qu’on a joué sur les terrains où on s’entraîne tout le temps. Eux ne connaissaient pas du tout ici, mais c’est une très bonne équipe. Et ils ont la chance de s’entraîner à Lyon, avec beaucoup de joueurs d’un bon niveau, alors que ça nous manque à Clermont. Il nous faudrait un groupe élite plus étoffé pour continuer à progresser. Mais c’est un sport encore jeune ici... »

Cela ne fait que quatre ans qu’on peut le pratiquer à Clermont, mais son essor est déjà important, puisqu’ils sont une cinquantaine à s’y adonner au CUC, où Mario Cordero dispense des cours. Et, d’ailleurs, les Cucistes ont activement pris part à ce tournoi, majeur en Auvergne.

« On avait 34 équipes, c’est un chiffre rarement atteint, même dans les grandes villes », relevait Cordero, qui entend pérenniser ce grand rendez-vous du padel, sport dérivé du tennis et se jouant exclusivement en double.

Les résultats :

Double Hommes. Demi-finales : Norman Sanchez (Esprit Padel)/Justin Marlot (ES Charly) battent Joël Bouchoucha/Mario Cordero (CUC), 6-2, 6-4 ; Benjamin Faure/Maxime Boch (Rillieux-la-Pape) battent Thibault Perreon (TC Lapape)/Damien Bayard (TC Michon Saint-Etienne), 7-6, 7-6. Finale : Sanchez/Marlot battent Faure/Boch, 6-2, 6-2. 3e place : Bouchoucha/Cordero battent Perreon/Bayard, 9-8.

Mixte. Demi-finales : Hélène Faure (ASM)/Fabien Marlin (CUC) battent Marie Giraudet (CUC)/Stéphane Pernet (Ennezat), 6-4 ; Emma Estève/Jules Gadoin (CUC) battent Laurie Hermer (Orcines)/Jean-Baptiste Vece (CUC), 6-3. Finale : Estève/Gadoin battent Faure/Marlin, 6-3.

0 vue