Rechercher
  • Le bureau

Eric ASTIER reçoit le trophée Willy MABRUT


Lors de l'assemblée générale du CUC, Eric ASTIER a reçu le trophée Willy MABRUT, fondateur du CUC.

Retrouvez en vidéo et en texte, cet honneur


" Ce soir, le trophée récompensera à la fois un joueur et un dirigeant. Cette personne est cuciste depuis plus de 15 ans. Elle a commencé au plus bas niveau dans un domaine qui n’était pas son sport de prédilection, puis petit à petit a progressé pour devenir une compétitrice acharnée. Toujours exemplaire en match, irréprochable dans l’attitude sur le terrain et en dehors, elle traverse les années pour défendre encore et toujours les couleurs noire et blanche. Parallèlement, elle s’intéresse et participe à la vie du club puis tout naturellement franchit le pas et intègre l’équipe dirigeante au début des années 2000. Son investissement ne s’arrête pas là. Toujours disponible, toujours partant pour aider ou pour être dans les bons coups, elle prend en plus en charge l’organisation des compétitions. Son niveau d’engagement aujourd’hui dépasse l’entendement puisque l’on atteint presque l’équivalent d’un mi temps sur l’année. On peut même affirmer qu’en période de grosse activité, elle passe plus de temps pour le club qu’à dormir. Je vais donc dire un petit mot sur cette personne qu’est Monsieur Eric Astier, Ben pour les intimes.Dirigeant joueur depuis 15 ans, tout d’abord comme secrétaire, fonction qu’il cumule avec la gestion/ inscription des équipes dans les différentes catégories d’âge (environ 20 équipes sur l’année) il prend la responsabilité de juge arbitre de tournoi. Convoquer les joueurs et joueuses, faire les tableaux, modifier les tableaux , reconvoquer les joueurs, etc etc jusqu’à parvenir à ce que tous les matchs puissent se jouer en tenant compte des indisponibilités de chacun, puis accueillir les gens, encaisser, lancer les matchs, prendre les résultats, jusqu’au dernier match qui se termine bien souvent autour de minuit. Bien entendu, hors de question de mettre dehors les retardataires comme ça se passe dans d’autres club. Non, il accompagne ces messieurs dames autour d’un verre, voir plus et ferme le bar. Il n’est pas rare qu’il dorme sur place parfois pour être là à 9 heures le lendemain, les week end. Au début, le club n’organise qu’une manifestation, 3 semaines en juin. Puis bientôt une deuxième, dans la foulée, en juillet. Depuis 5 ans, un troisième tournoi a vu le jour : Le beaujolcuc qui se déroule en novembre. Comme si cela ne suffisait pas il lance le tournoi interne. Heureusement, il est aidé aujourd’hui par les adhérents et Pierre Pastural qui prend en charge les tableaux jeunes.Mais quand même, Une vraie machine. Pour parler chiffres, puisque son métier est professeur de mathématiques et sciences, formé dans cet amphi même, c’est au total 12 semaines de tournoi non stop, plus de 500 heures de travail, des milliers de sms et d’appels téléphoniques, pour gérer environ 900 joueurs et coordonner plus de 1000 matchs sur 2 sites et 9 terrains. Conciliant et disponible, toujours enclin à trouver une solution pour que les matchs puissent se jouer (normal pour un scientifique) Il est reconnu et respecté de tous, non seulement dans son club , mais dans tous les clubs alentours. Les gens ne s’inscrivent pas seulement parce que c’est le tournoi du CUC TENNIS, mais aussi parce que c’est lui le juge arbitre. Dans l’esprit cuciste, il n’hésite pas à aider les étudiants et jeunes pour quelques cours de maths ou physique, il est toujours disponible pour donner un coup de main, comme par exemple lors de la rénovation du foyer, ou encore faire des courses. Eric Astier, dit Ben, c’est tout cela, un homme plein de volonté, un bénévole généreux et amoureux de ce club, qui inscrit pleinement son action dans le respect des valeurs cucistes. C’est pour cet investissement continu que sa candidature au trophée Willy MABRUT a été retenue et validée."


0 vue